Home » , » Les meilleurs placements pour 100.000 euros

Les meilleurs placements pour 100.000 euros

Ecrit par Maher Ben Le vendredi 22 juin 2018 | vendredi, juin 22, 2018

VOUS AVEZ 100.000 € À PLACER, UTILISEZ BIEN LA FISCALITÉ

Les meilleurs placements pour 100.000 euros

Avec des risques faibles 

Acheter son logement. L’acquisition d’une résidence principale reste une priorité. Avec 100.000 euros d’apport, complétés par un emprunt, vous pouvez devenir propriétaire dans de nombreuses villes.

Rembourser par anticipation ses crédits immobiliers. Dans un contexte de baisse du rendement des placements classiques, rembourser ses dettes peut être un excellent placement, voire le meilleur. Seuls les emprunteurs qui bénéficient d’un avantage fiscal au titre des intérêts d’emprunt peuvent avoir intérêt à conserver leur crédit.

Si votre contrat de prêt ne prévoit pas de pénalités en cas de remboursement anticipé, que vous les avez négociées ou que votre banque vous en fait cadeau, il ne vous reste qu’à choisir les modalités pratiques : diminuer votre mensualité ou réduire la durée de votre prêt. Cette seconde option – si vous pouvez vous le permettre – est la plus intéressante sur le plan financier. C’est elle qui diminue le plus le coût du crédit.

Avec des risques calculés 

Les placements à la fiscalité privilégiée (PEA, PEE, assurance vie). La répartition entre les produits monétaires, obligations et actions se calcule toutes enveloppes confondues et dépend de votre profil. Pour un quadragénaire qui a terminé de payer son logement, 20% d’actions semblent un minimum.

Les trackers. Les fonds indiciels cotés se développent. Profitez-en. Nos trackers préférés pour 2017 : Amundi MSCI World (code d’achat : CW8) ; Lyxor ETF PEA MSCI Emerging Markets (PLEM)…

L’immobilier ancien avec travaux. Avec 100.000 euros, il est possible d’investir dans une chambre de service, un studio ou un deux pièces selon les villes. Priorité à l’ancien, moins cher et plus rentable que le neuf. Et aux biens à rénover afin de dégager les premières années un déficit foncier qui sera déduit de vos autres revenus (dans la limite de 10.700 euros) et réduira vos impôts en toute légalité.

Avec des risques élevés 

Les actions de PME. Vous diversifiez vos investissements et en prime vous bénéficiez d’une réduction d’ISF (égale à 50% des sommes versées dans la limite de 90.000 euros) ou d’impôt sur le revenu (à hauteur de 18% de vos versements, avec un gain fiscal maximal de 18.000 euros pour un couple). Reste à choisir le bon support. L’idéal est d’investir dans sa propre entreprise ou dans celle d’un patron dont on connaît le talent. Et de répartir la somme que vous voulez placer dans plusieurs PME afin de réduire le risque.

À éviter 

La pierre à “gomme fiscale”. Le Reve­nu dénonce depuis des années les pratiques de démarcheurs sans scrupules, armés de documents prétendument techniques, dont l’objectif est de vous faire réaliser un investissement immobilier dans la précipitation. N’investissez que dans des villes que vous connaissez et après vous être rendu sur place.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'interesse

Vous aimerez aussi

-->