Home » » Conseils pour bien vendre son logement

Conseils pour bien vendre son logement

Ecrit par Maher Ben Le vendredi 17 juillet 2015 | vendredi, juillet 17, 2015

Avec la crise immobilière, vendre son logement est beaucoup plus difficile. Les statistiques en témoignent et le taux de vente continue à diminuer.

Conseils pour bien vendre son logement

Les acheteurs potentiels préfèrent attendre et ou négocient âprement avant de passer un acte d’achat.Les délais de vente augmentent.

Ils sont en moyenne selon la FNAIM, de 120 jours pour un appartement et de 140 jours pour une maison.Voici quelques conseils pour mettre de votre coté tous les atouts pour réussir à vendre rapidement votre bien. Evaluer le prix de votre bien immobilier est la première chose à faire. Il faut savoir estimer son logement sans le surévaluer.

L’erreur à ne pas faire est d’augmenter de prix de 10 à 15% par rapport au prix du marché en espérant faire une bonne affaire. Les acheteurs en recherche active, regardent les nouveautés et sont abonnés à des alertes. Ils comparent et connaissent les prix du marché. Si votre bien est supérieur à leur budget ou visiblement trop cher, ils ne le regarderont plus, même s’il baisse, et votre offre se dépréciera car elle restera trop longtemps à l’affiche.

Demandez l’avis de professionnel qui aura un regard extérieur au votre. Si vous n’avez aucune demande dans les quinze jours après publication de votre offre, ou si vous avez de très nombreuses visites sans offres, c’est que vous n’êtes probablement pas au prix du marchéN’oubliez pas que la première impression est toujours la bonne.

Alors vous devez faire une première bonne impression. Pour voir ce qui peut gêner un acheteur, demandez à un ami ce qui le choque en entrant chez vous.
Vous découvrirez que vous vous êtes habitués à vos très nombreux bibelots, à votre armoire cassée ou encore à la peinture salie qui risque de heurter des acheteurs et les détourner de votre appartement…
Tout d’abord rangez et nettoyez entièrement votre logement, chaque détail compte. Réparez ce qui en ressent le besoin ou jetez, c’est le moment…Puis pensez à dépersonnaliser votre logement.

Retirez tout élément personnel (photos, déco…) et si vos tapisseries sont trop voyantes ou trop vieillies envisagez de peindre en blanc certaines pièces. Enfin désencombrez l’espace et si vous pouvez rendez-le plus actuel avec quelques éléments de décoration (plaid, rideaux, miroir…)
Il faut savoir que l’acheteur potentiel recherche du volume et de la clarté et un lieu qu’il pourra ensuite personnaliser à son gout.Il existe maintenant des agences de home-staging pour relooker votre bien et vous aider à prendre du recul dans cette étape de la vente. Renseignez vous…

Le budget que vous attribuerez à la mise en valeur de votre bien est un investissement qui devrait vous rapporter !Selon le temps que vous souhaitez consacrer à la vente, il existe différentes alternatives. Sans intermédiaires, entre particuliers, vous devrez consacrer du temps à la rédaction des annonces, aux appels, aux visites, aux négociations …

Si vous avez un peu de temps libre vous économiserez ainsi les frais d’agence ce qui n’est pas négligeable et qui peut être envisagé si vous vous y connaissez un peu en immobilier.Mais on constate souvent que le délai de vente en est rallongé. Les vendeurs ont parfois tendance à surévaluer leur bien et ne disposent pas du réseau commercial d’une agence.Les agences immobilières vous feront partager leur savoir-faire. Tout leur sera délégué. Vous avez le choix entre un mandat exclusif ou non.

Dans le cadre d’un mandat exclusif ils s’engagent à vendre votre logement dans les trois mois maximums aux termes desquels vous retrouvez votre liberté. Vous n’avez rien à payer avant la vente et s’il ne vend pas votre bien, il ne touchera pas de commission de vente (de 5 à 10 % du prix net vendeur, dû par l’acheteur).

Aujourd’hui, se développent des agences low-cost sur Internet. Elles permettent de réduire les frais d’agence par rapport à une agence immobilière traditionnelle, mais étudiez bien jusqu’où elles vont dans la négociation.

Elles sont souvent adossées avec des agences traditionnelles.Réalisez un dossier contenant les diagnostics obligatoires (plomb, amiante, loi Carrez, assainissement…), les avis d’imposition (montant des taxes foncières et d’habitation), les dernières factures de gaz et d’électricité…

Enfin mesurez chaque pièce pour connaître la surface afin de pouvoir répondre à la demande du visiteur. Soyez franc quant aux relations avec le voisinage, le niveau de fréquentation du lieu de résidence…

Préparez également une réponse aux questions que ne vous manqueront pas de poser les acheteurs. Il ne s’agit pas de masquer la vérité mais de mettre en valeur les atouts de votre bien ; par exemple une maison sombre est compensée par la proximité des commerces ou des transports en commun.Lors du premier contact avec un acheteur potentiel, répondez clairement à ses questions afin d’éviter une déception pendant la première visite.

Cela ferait perdre du temps à vos visiteurs et à vous également. Si votre acheteur cherche un jardin avec des fleurs et que vous n’avez qu’une cour inutile d’organiser une visite.Si le bien immobilier plaît au supposé acquéreur, renseignez-vous sur ses revenus, s’il a déjà fait son budget et s’il a déjà interrogé sa banque sur ses capacités d’emprunts. Il ne faut pas hésiter à demander des documents bancaires afin d’être sûr que le prêt lui sera accordé.Il vaut mieux vendre son logement à prix plus bas à un acheteur dont le statut financier est rassurant qu’à une personne qui devra se rétracter quelques mois plus tard en vous faisant perdre un temps précieux.
Actualit?s pour suivre ses comptes
This post was made using the Auto Blogging Software from WebMagnates.org This line will not appear when posts are made after activating the software to full version.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'interesse

Vous aimerez aussi

Les bons plans pour gérer son Argent

Mieux gérer son budget
Vous vous demandez, chaque fin de mois, ou est passé votre argent... 
Vous avez la sensation d'avoir été raisonnable dans la gestion de votre budget familial et pourtant vous êtes encore à découvert… !
Vous vous posez la question de savoir comment font les autres pour mettre de l’argent de coté ? Vous n'êtes pas un cas isolé et nombreux sont ceux qui sont dans votre cas… mais ne vous résignez pas, voici quelques conseils pour prendre votre budget en main….

Mieux Gerer Son Argent

-->