Home » » Pourquoi vous ne devez PAS vous payer en premier !

Pourquoi vous ne devez PAS vous payer en premier !

Ecrit par Maher Ben Le mardi 23 juillet 2013 | mardi, juillet 23, 2013

J'ai remarqué que beaucoup de blogueurs experts en finances personnelles recommandent de se "payer en premier" en mettant de côté, chaque mois, de façon automatique, un certain pourcentage de ses revenus, et ceci, avant même le prélèvement des factures et des charges courantes ( loyer, crédits etc.) .

Pourquoi vous ne devez PAS vous payer en premier !
Ces propos m'ont fait réagir, et j'ai donc décidé d'écrire cet article pour apporter la contradiction et remettre les points sur les "i".

L'intox

Bon, entrons dans le vif du sujet. Des blogueurs comme Cédric Anicette ou Samir Kurrimboccus, du blog libre-avec-style.fr, recommandent de placer automatiquement, dès l'arrivée de votre salaire sur votre compte, un certain pourcentage de celui-ci, en général, 5 ou 10% sur un compte épargne pour vous payer en premier. C'est leur crédo. Déjà, 1er bémol: il faut prendre en compte la somme réellement disponible sur le compte, et pas uniquement se baser sur le salaire, car le compte peut être à découvert, et donc cela faussera la base de calcul.

Dans ce raisonnement, ils recommandent donc de placer 10% de son revenu pour soi, et, une fois déduit, de consacrer les 90% restants au paiement des impôts, des crédits, des factures etc. puis, s'il reste de l'argent, de le consacrer a ses loisirs, et à ses dépenses accéssoires.

Samir va même jusqu'à dire que cette habitude plaiera à votre banquier, car il vous fera ainsi confiance, se disant que vous êtes une personne fiable, capable d'épargner régulièrement ! Je ne suis pas d'accord avec cette affirmation péremptoire, qui n'a pourtant rien d'automatique. Sur le principe, je suis d'accord, l'épargne régulière est un très bon réflexe, encore faut-t'il l'appliquer avec discernement, et ne pas l'ériger en dogme indépassable !

Que se passera-t'il si, une fois déduit les 10% de votre part, quand les 90% de vos revenus, surtout s'ils sont faibles, ne couvrent pas la totalité de vos charges? Avec la crise, le chômage de masse et la baisse générale du pouvoir d'achat, la plupart des gens bouclent leur budget très difficilement, à 50€ près, parfois moins.

Que faire quand certains mois, les factures sont plus élévées que prévues, que vous avez des frais de santé à régler, que votre voiture ou votre réfrégirateur tombe en panne subitement et qu'il faut les faire réparer au pied levé avec une "douloureuse" de 2.000€ à la clé? Les accidents de parcours sont vite arrivés, et par nature, ils sont imprévisibles. Pour y faire face, une épargne de précaution est nécessaire, sauf que celle-ci intervient seulement APRES et sous condition que les charges prévisibles et récurrentes aient été payées.Il est donc complétement idiot de ponctionner d'entrée de jeu une somme fixe pour soi pour ensuite s'apercevoir en cours de mois, que le solde de votre compte ne sera pas suffisant!

L'exemple de ma famille

La prudence et le BON SENS commandent au contraire de retirer du solde du compte toutes ses charges récurrentes et habituelles ( loyer, impôts, alimentation, crédits etc.) avant de songer à épargner.

C'est comme ça que ma grand-mère et ma belle-mère, qui est chef d'entreprise, et qui s'y connaît en matière de gestion de budget, puisqu'elle prépare chaque année son bilan avec son comptable, m'ont toujours appris à faire. Et ce sont des personnes qui savent très bien gérer leur budget pour ne pas se retrouver dans le rouge. Certes, leur niveau de revenu n'a rien de comparable avec le mien, et plus vos revenus seront élèves, et plus c'est facile d'avoir des marges de manœuvre budgétaire, mais sur la méthode, je suis 100% d'accord.

Comment vous devez vous y prendre

Je vous le disais plus haut, une épargne de précaution est nécessaire, dans la mesure du possible, j'insiste ! Une personne qui survit avec les minimas sociaux ne pourra sans doute pas épargner, tandis que si vous disposez d'un vrai revenu, cela sera tout-à-fait possible. Ne vous fixez pas un objectif d'épargne irréaliste, mais faites en fonction de vos capacités et de vos besoins.

L'épargne n'a donc rien de systématique, comme vous le conseille ces blogueurs.

La plupart des banques, en particulier les banques en ligne, offrent la possibilité de conditionner un virement automatique à un certain solde de compte. Si vous programmez votre virement le 20 du mois par exemple, à condition que le solde soit d'au moins 150 euros, vous vous ménagez une marge de sécurité. Prenons un exemple : vous décidez de virer 40€ à condition qu'il reste au moins 150€ sur votre compte le 20 du mois. Evidemment, vous devez l'adapter a votre situation personnelle et à vos contraintes.

Mais, en procédant ainsi, le virement aura lieu vers la fin du mois ( donc quand la plupart des charges auront déjà été payées) à condition que votre solde le permette, sinon, il n'aura pas lieu. Rien ne vous empêche, le 30, de faire un virement occasionnel, si, finalement, il vous reste de l'argent à dépenser...ou bien le laisser sur le compte courant en prévision de dépenses supplémentaires le mois suivant !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'interesse

Vous aimerez aussi

Les bons plans pour gérer son Argent

Mieux gérer son budget
Vous vous demandez, chaque fin de mois, ou est passé votre argent... 
Vous avez la sensation d'avoir été raisonnable dans la gestion de votre budget familial et pourtant vous êtes encore à découvert… !
Vous vous posez la question de savoir comment font les autres pour mettre de l’argent de coté ? Vous n'êtes pas un cas isolé et nombreux sont ceux qui sont dans votre cas… mais ne vous résignez pas, voici quelques conseils pour prendre votre budget en main….

Mieux Gerer Son Argent

-->